Cézanne et le passé: les traditions et la force créative

Cézanne et le passé: les traditions et la force créative

...une exposition remarquable de la saison. L'exposition „Cézanne et le passé – les traditions et la force créative" a lieu au Musée des Beaux-Arts du 26 octobre 2012 au 17 février 2013.

 

Cette approche de l'oeuvre de Cézanne est unique de son espèce, aucune exposition ne l'a pas touchée.  Représentant presque 100 oeuvres de ce peintre postimpressionniste et environ 40 oeuvres, dont les créateurs ont influencé beaucoup l'art de Cézanne (entre autres Luca Signorelli, Rafaello, Michelangelo, Poussin, Chardin, Goya, Delacroix, Courbet), l'exposition embrasse d'un coup d'oeil sa relation avec les vieux maîtres et, á cet égard, son rôle dans le renouvellement des beaux-arts classiques. Les chefs-d'oeuvre de l'exposition de Budapest sont issus de 40 collections du monde entier. Á travers des oeuvres pricipales exposées, telles que „Les jouers de cartes" de Paris et de New York, „Arlequin" de Washington,  „Montagne Sainte-Victoire" de New York,  se dessinent l'influence des traditions des beaux-arts classiques sur l'art de Cézanne et, en même temps, sa voix particulière et son génie créateur.

Paul Cézanne est un maître compliqué qui a dit: „J'ai voulu faire de l'impressionnisme quelque chose de solide et de durable comme l'art des musées." Il visitait continuellement le musée d'Aix-en-Province, une petite ville provinciale, et le Louvre á Paris. Sa collection des gravures, des reproductions et des plâtres était une source permanente d'inspiration pour lui. Pendant tout son parcours artistique des oeuvres d'art antique, de la Renaissance, des ouevres manièristes, baroques, romantiques influençaient sa peinture. Cette exposition cherche á savoir pourquoi et comment. L'exposition „Cézanne et le passé: les traditions et la force créative" offre un coup d'oeuil sur la formation de l'oeuvre complète du maître.

Le cataloque de l'exposition écrit par les chercheurs reconnus de l'oeuvre de Cézanne de la Grande-Bretagne, de la France, de l'Allemagne et de la Suisse  apparaît en anglais et en hongrois. 

Plus d'informations sur l'exposition sur le site internet du Musée des Beaux Arts.