Lieux incontournables

BUDA

Château de BudaColline du Château (Várnegyed)
Colline du Château – le quartier que vous pourriez appeler « vieille ville » de Buda – a été pendant des siècles un haut lieu culturel et stratégique de la ville et elle a également été le théâtre de plus de 30 sièges. Cela a entraîné d'inévitables dommages qui exigèrent plusieurs épisodes de reconstruction, souvent en réutilisant les pierres à partir des décombres conférant ainsi à l'arrondissement un fascinant mélange de styles architecturaux. Parmi les trésors qu'elle renferme, citons notamment la Place de la Sainte Trinité (Szentháromság tér), la spectaculaire église Mathias et le Palais Royal de Buda au sud. Et la vue générale de Pest depuis le bastion des Pêcheurs vous coupera le souffle.

Château de Buda nocturnePalais Royal de Buda (Budai Királyi Palota)
Le colossal édifice de l'extrémité sud de la colline du Château, le Palais Royal se déploie depuis le 14e siècle dans une diversité de styles et de formes. Il a été reconstruit au 18e siècle ainsi qu'après la Seconde Guerre mondiale. Il abrite à présent le Musée d'Histoire de Budapest, la Galerie Nationale Hongroise et la Bibliothèque Nationale Széchenyi. À chaque mois de septembre, il accueille le festival international du vin et du champagne de Budapest, l'événement le plus prestigieux du calendrier vinicole.

En savoir plus:
Walk in the castle (English)

Bastion des PêcheursLe Bastion des Pêcheurs (Halászbástya)
Le Halászbástya est souvent la première halte des touristes visitant Budapest, les tourelles enchanteresses offrant un panorama incomparable de la ville. Les tours et les remparts ont un aspect médiéval, mais il a été construit par Frigyes Schulek seulement en 1902 afin de compléter l'église Mathias.

 

 

Café de la Citadelle

Le Mont Gellért et la Citadelle (Gellért hegy és Citadella)
Visible de presque partout dans Budapest, le Mont Gellért, surmonté de l'impressionnante Statue de la Liberté, est l'un des grands monuments marquant de la ville. Le monument de 14 mètres a été à l'origine commandé par Miklós Horthy comme un monument commémoratif à la mémoire de son fils qui a péri dans un accident d'avion pendant la guerre. Lorsque les Russes sont arrivés, ils ont remplacé l'hélice que le personnage était censé brandir à l'origine par une feuille de palmier pour symboliser la libération du pays des Nazis. Juste de l'autre côté du monument se trouve la citadelle, une forteresse édifiée par les Habsbourg à la suite de la guerre d'Indépendance de 1848 à 1849. Elle abrite à présent un musée en plein air présentant l'histoire du mont. Les points de vue depuis le mont Gellért sont tout simplement époustouflants. La meilleure façon d'accéder au sommet est d'emprunter les sentiers qui partent en face de l'hôtel Gellért et de la station thermale. Vous pouvez aller faire un tour à l'église de la Grotte en montant.

LE DANUBE (DUNA)

Pont Elisabeth(Erzsébet híd)Pont Elisabeth (Erzsébet híd)
Lors de sa première construction au début du 20e siècle, le pont Elisabeth (Erzsébet híd) était le pont suspendu le plus long au monde. Comme tous les autres ponts de Budapest franchissant le Danube, il a été détruit au cours de la Seconde Guerre mondiale. Toutefois, contrairement aux autres, il a été reconstruit par la suite avec une conception complètement différente de la première. La réincarnation d'aujourd'hui est d'un blanc saisissant et elle est surveillée de près par l'impressionnante statue de Saint-Gellért sur le flan escarpé du mont Gellért.

altPont des Chaînes(Lánchíd)
Le pont des Chaînes (Széchenyi Lánchíd) a été le premier lien permanent entre Buda et Pest. Sa construction a été initiée par le comte István Széchenyi – considéré « le plus grand Hongrois ». Le pont a également un lien avec l'Angleterre : il a été conçu par William Tierney Clark et construit par Adam Clark, dont le rond-point du côté de Buda porte le nom. Il est fermé à la circulation les week-ends en été, quand les étals envahissent les lieux où sont vendus des souvenirs traditionnels, des jouets et des casse-croûte.

Île MargueriteÎle Marguerite(Margitsziget)
L'Île Marguerite (Margitsziget), air de jeu de Budapest fermé à la circulation, dispose de tout ce dont vous avez besoin pour apprécier une journée reposante – laquelle comprend un stade, de nombreux terrains de tennis, l'immense piscine extérieur Palatinus, un théâtre en plein air, un jardin japonais et une roseraie, des ruines médiévales, deux hôtels avec centre thermal et un jardin merveilleusement discret attenant à un pub.

PEST

Le ParlementLe Parlement (Parlament)
Le deuxième plus grand parlement au monde – son architecture néo-gothique trouve en partie son inspiration dans le Parlement de Londres – est une carte postale au succès instantané, particulièrement lorsque son reflet apparaît dans le Danube en contrebas. L'intérieur est caractérisé par la même somptuosité. Les touristes peuvent y accéder dans le cadre d'une visite guidée.

 

La Basilique St. Stéphane

La Basilique Saint-Étienne (Szent István Bazilika)

Appelée ainsi en souvenir de Szent István (Saint-Étienne), le fondateur de l'État chrétien hongrois, les tours de la basilique surplombent les immeubles environnants juste à quelques pas du Deák tér. La place lui faisant face est un endroit agréable pour apprécier un concert estival et boire un café ou un cocktail à petites gorgées dans l'un des cafés ou bars à proximité. À l'intérieur, des événements significatifs de l'histoire hongroise sont représentés dans un contexte chrétien approprié.

SynagogueGrande Synagogue (Zsinagóga)
La synagogue de la rue Dohány, située entre les stations de métro Deák tér et Astoria, est la deuxième plus grande au monde (après celle de New York). Elle est aussi le point de convergence de la communauté juive prospère de Budapest qui organise un festival annuel dans la monumentale bâtisse et dans ses alentours. Derrière, vers ce qui a été autrefois le ghetto juif de Budapest, le cimetière Raoul Wallenberg – dédié au diplomate suédois qui a sauvé des milliers de Juifs hongrois de l'Holocauste – abrite l'Arbre de Vie dont les feuilles en métal portent le nom d'un grand nombre de victimes. Il s'agit là d'un magnifique hommage à ceux qui ont perdu la vie. Le Musée Juif se trouve également dans ces lieux. En outre, le Centre commémoratif de l'Holocauste est un important et puissant rappel de l'une des périodes les plus sombres de l'histoire européenne.

Avenue AndrássyAvenue Andrássy (Andrássy út)
Andrássy út était une idée personnelle du comte Gyula Andrássy à la fin du 19e siècle. Ce dernier était en effet fermement déterminé à ce que Budapest ait une rue élégante pour imiter les Champs-Élysées de Paris. Le boulevard en ligne droite bordé d'arbres relie le centre ville à la place des Héros et au Bois de Ville. Sur son parcours, vous verrez le superbe Opéra National, la place Liszt Ferenc avec l'Académie de Musique, les cafés animés, l'effroyable Maison de la Terreur, la Galérie KOGart – et des villas à l'architecture grandiose. C'est une charmante balade, mais si vous voulez être assis, montez alors dans le métro (la ligne M1 jaune) – le plus ancien en Europe – qui passe au-dessous.

Place des Héros (Hősök tere)Place des Héros (Hősök tere)
Les statues situées à la place des Héros sont de loin le « Bottin mondain » de l'histoire hongroise (avec une exception notable cependant pour la monarchie impopulaire des Habsbourg, dont les statues ont été enlevées et remplacées). En outre, son échelle et sa grandeur sont une indication sur le sentiment de fierté que les Hongrois ressentent pour leur pays. Elle est encadrée de chaque côté par deux édifices néoclassiques presque identiques, à savoir le Hall d'exposition (Műcsarnok) et le Musée des Beaux-Arts. Derrière, le Bois de Ville (Városliget) offre une foule d'attractions à lui seul, notamment le château féerique de Vajdahunyad, le zoo et les incontournables bains Széchenyi.

NoëlBois de Ville (Városliget)
C'est le deuxième parc préféré des Budapestois après le Margitsziget. Le Bois de Ville est situé derrière de la place des Héros (Hősők tere) lorsque vous venez du centre ville. On y trouve les Bains Széchenyi, le lieu de concert de Petőfi Csarnok, l'immense Musée des Transports, le zoo et plusieurs bassins extérieurs.

 

 

Le Château de Vajdahunyad

Le Château de Vajdahunyad (Vajdahunyad vára)
Ce château de conte de fées a d'abord été construit à partir de bois et de carton dans le cadre de l'exposition qui s'est tenue en 1896 afin de marquer le millième anniversaire de l'arrivée des Magyar dans le bassin des Carpates. Le but de cette maquette était de donner un aperçu au visiteur du riche passé architectural de la Hongrie. En outre, il représente des reproductions à petite échelle de divers immeubles de la Hongrie et, en particulier, de la Transylvanie (la Roumanie aujourd'hui). Ce cocktail architectural a connu un tel succès qu'il a été reconstruit à partir de matériaux plus définitif en 1904. En hiver, il offre une spectaculaire toile de fond à une patinoire, tandis qu'en été, il est entouré par un lac où il est possible de louer des pédalos et des canots.